Grâce à la tempête, même plus besoin de potes pour jouer au...

Grâce à la tempête, même plus besoin de potes pour jouer au foot

0

Le vent c’est chiant, on est d’accord. Mais ça peut aussi avoir des avantages. A St Finian’s Bay en Irlande, par exemple, on n’a même plus besoin de potes pour jouer au foot.

La preuve avec ce jeune qui tire de toutes ses forces face au vent. Le ballon monte très haut, avant de lui revenir dans les pieds façon boomerang.

  •  
  •  
  •